Partagez|
MessageSujet: Le Roi du Silence Dim 27 Sep - 0:42
Aries C. Specter
SILENCE..
Fuck, just let me sleep
 
Quel bruit incessant ! Partout, pas moyen de se reposer. Aries ne s’est pas ce qui l’ennuie le plus en ce moment : le bruit, ou bien le fait qu’elle ne se souvienne même plus où se trouve son dortoir. Si seulement elle pouvait mettre la main sur un plan, mais non tout ce qu’elle voit c’est du bleu et des élèves bruyants prêt à se raconter les derniers ragots alors que l’établissement n’a ré-ouvert que depuis peu. Aries aurait mieux fait de rester à l’infirmerie, même si son état était parfaitement stable elle voulait y rester juste pour dormir, mais non d’un coup de tête elle a voulu jouer les durs et bouger. Elle l’a vite regretté. Elle regrette même de s’être habillée, il n’y a pas meilleure tenue qu’un pyjama.

Avant te sortir de l’infirmerie elle a pu mettre la main sur un slim noir, des converse de la même couleur et un t-shirt simple blanc qui semblait plus appartenir à un homme vu la taille, mais Aries s’en fichait, autant de savoir si c’était à elle ou si elle s’apprêtait à « emprunter » des vêtements. Cependant pas moyen de trouver un quelconque élastique, alors elle due laisser ces cheveux, légèrement en bataille, détachés et sortie.

Puisqu’Aries ne rêve plus que d’une chose, dormir, même debout, elle a prié pour que la prochaine porte qu’elle ouvre soit vide. C’était son seul souhait.  Elle a dérivé tout à gauche et se dit que sa chance devait être merdique au point de l’emmener vers des salles de classes encore vide. Elle s’est enfoncée encore  plus dans l’aile ouest pour finalement tomber sur deux portes un peu plus différentes. Aries n’a plus voulu faire jouer sa chance, mais le hasard. Et le hasard la conduit à ouvrir la porte à sa gauche, celle en bois vernis et à la poignée d’or, on aurait dit une petite étoile entourée par ces murs bleus. Qu’importe, le hasard et la chance sont peut-être de bons alliés. Après tout, ils ont conduit Aries dans ce qui semble être une petite bibliothèque. Elle ne s’attarde pas longtemps sur le contenu de la pièce, voir que personne ne s’y trouve à part elle la comble de joie. Et encore plus lorsqu’elle aperçoit un petit fauteuil au pied d’une fenêtre. Quoi de mieux que de ressentir les doux rayons du soleil en dormant ? Elle prit alors place et s’endormie aussitôt.


Elle ne sait combien de temps elle a dormi, mais elle aurait pu continuer encore longtemps, si seulement la porte ne s’était pas ouverte …





avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 20/09/2015
Age : 20
clan astral
Voir le profil de l'utilisateur
clan astral
MessageSujet: Re: Le Roi du Silence Mer 7 Oct - 18:32
Nezumi Ame
Ce matin, je me suis levée perturbée. Par un certain nombre de choses. Premièrement, j'ai mal dormi. Deuxièmement, je n'ai de nouveau rien pu avaler, et j'ai du partir le ventre vide. Et troisièmement, le retour à l'Académie est aussi éprouvant que ce que j'avais imaginé.

C'est dans cet état d'esprit fâcheux que je erre actuellement dans le vaste labyrinthe bleu. Pourquoi tant de portes et de couloirs ? La moitié, si ce n'est les trois quarts des salles ne sont très probablement pas occupés, le nombre d'élèves aperçus n'étant pas si élevé que ça. Pourquoi je me suis levée ce matin puisque les cours n'ont pas encore recommencés ? Question stupide, je suis tout simplement incapable de faire une grasse-matinée. Il faut que je tue le temps, que je trouve quelque chose à faire. L'exercice quotidien est déjà effectué, bâclé à cause du manque d'énergie. Le soleil qui brille dehors n'est absolument pas propice à une sortie. Solution : trouver un endroit calme pour ruminer encore et encore les mêmes interrogations et pensées dans ma tête pendant des heures jusqu'à ce qu'il soit l'heure d'aller se coucher. Je ferais mieux d'essayer de dormir, ou de faire une « activité calme et relaxante comme de l'origami » suivant les recommandations de Kakuro-san. Si ce genre de trucs marchait dans mon cas, on l'aurait su. Mais j'essayerai au moins une fois, par respect pour elle.

Je finis par traîner mes bottes dans l'aile Ouest. Mon choix s'est porté sur la bibliothèque, pièce calme s'il en est. J'ai vu piailler un bon paquet d'élèves à l'extérieur, il ne devrait pas y avoir grand monde ici. Qui irait s'enfermer dans une pièce supposément silencieuse plutôt que de rester avec ses amis dans un coin plus pratique pour discuter ? Je suis exactement ce genre de personne. Je n'ai pas gardé contact avec les personnes que j'ai rencontré à l'Académie avant le tremblement de terre. Je ne suis pas quelqu'un qui garde contact.

J'ouvre la porte, regarde à l'intérieur et constate que personne ne s'y trouve. Peut-être même que je prendrais un livre, si j'arrive à faire taire mon cerveau. Je cherche un endroit confortable, et mon regard tombe sur une forme à peine mouvante. Damn, je n'ai même pas vu cette fille en entrant, c'est dire l'état dans lequel je me trouve. Je regarde mieux, et regarde la jeune fille se frotter les yeux. Je l'ai probablement réveillée. Ah, je crois que je la connais. Du moins dormait-on dans la même chambre, ou nous avons suivi plusieurs conversations. Que faire ? Les règles de politesse élémentaires me dictent d'aller la saluer, la prier de m'excuser pour l'interruption de sa sieste et lui demander des nouvelles. Je ne suis pas une bonne japonaise, je ne suis pas habituée à agir en fonction des autres. Je veux passer mon chemin sans rien dire, mais je ne peux pas. J'ai promis à Kakuro-san de faire des efforts. Je respire un bon coup, et je me dirige vers la jeune fille qui semble combattre les brumes du sommeil.

« Bonjour, j'espère que je ne te dérange pas. Comment vas-tu ? »

J'aurais pu avoir l'air plus guindée. J'ai dix-huit ans, mais en réalité j'en ai soixante. Je ne suis définitivement pas faite pour les interactions sociales avec les moins de quarante ans.
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 20/09/2015
clan lunaire
Voir le profil de l'utilisateur
clan lunaire
MessageSujet: Re: Le Roi du Silence Lun 2 Nov - 23:01
Aries C. Specter
SHHH
Petit chaparon rouge
 
Elle baille, plutôt bruyamment pour une fille, s’étire aussi, au point d’en faire craquer quelques os. Lorsque c’est elle, ce son ne la dérange pas, autrement c’est un supplice que de devoir entendre cette horreur. Elle ouvre finalement les yeux, difficilement d’abord, comme si les pauvres rayons du soleil lui brûler ses iris. Vous connaissez cet état second dans lequel les seules questions que vous vous posez sont : Qui suis-je ? Ou suis-je ? Qui me parle ? Eh bien c’est exactement ce que je vis Aries en ce moment. Elle prend quelques minutes pour pouvoir au final répondre qu’à une réponse et prends encore quelques minutes pour que la question qu’on vient de lui poser lui monte au cerveau et en ressorte.

"  Mmh oui… Non. Enfin non et… oui. Tu m’as compris. Et toi ?"


Même Aries ne s’est pas comprise. Qu’importe l’ordre. Ces cheveux étaient un peu plus en bataille maintenant, et sa voix sonne encore plus somnolée que ce qu’elle aurait cru. Aller du nerf Aries. Elle ouvre plus grand les yeux, et se lève finalement d’un bond comme si c’était une manière tout à fait normal de se lever.  En observant la demoiselle devant elle, mais Aries a soudain était pris d'une grande envie de détendre l'atmosphère.

" Ne me regarde pas comme ça mamie, je ne suis pas le grand méchant loup. "


avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 20/09/2015
Age : 20
clan astral
Voir le profil de l'utilisateur
clan astral
MessageSujet: Re: Le Roi du Silence
Contenu sponsorisé
Le Roi du Silence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ FAIRY DREAM SCHOOL ACADEMY :: 
ROLEPLAY TIME
 :: Aile ouest :: Petite bibliothèque
-
Sauter vers: